Une introduction de Mathematica

Une introduction de Mathematica

Une introduction de Mathematica

Mathematica est un logiciel de calcul  et de traitement de données créé depuis 1988. Il a été conçu pour les domaines scientifiques afin d’effectuer des calculs algébriques et de créer des programmes. Il a pour objectif de réduire la complexité de toutes les sortes de calcul.

logiciel.jpg

Mathematica a fait preuve d’une haute précision et d’une grande efficacité depuis plus de 25 ans. Il permet l’établissement d’un rapport et la comparaison des résultats d’une analyse mathématique, en les publiant d’une façon dynamique et interactive. Avec toutes ses caractéristiques, Mathematica excelle dans le calcul technique de pointe.

Quelles sont les caractéristiques de Mathematica ?

La caractéristique principale de Mathematica est qu’il rassemble tout dans un unique système de calcul global. Il utilise donc une seule application au lieu de plusieurs applications pour différentes fonctions. En outre, Mathematica donne accès à trois bibliothèques de fonctions élémentaires et de fonctions spéciales ainsi que de la théorie des nombres. Il offre des outils pour l’utilisation des matrices et des nombres complexes, ainsi que pour tracer des graphes multidimensionnelles 2D et 3D. Il résout en plus plusieurs types de problèmes mathématiques, d’équations et de calculs comme les calculs statistiques et probabilistes. En outre, le logiciel permet d’utiliser les expressions régulières, puis de visualiser et d’analyser des graphes.

Mathematica et le calcul technique de pointe

Mathematica a offert une plateforme mondiale de calcul technique de pointe à des millions d’éducateurs, d’étudiants, d’innovateurs et bien d’autres encore. Dans toutes les compétences,  il triomphe dans le calcul technique et étudie des algorithmes sans précédent.

algorithme.jpg

Avec de puissants et efficaces algorithmes, Mathematica présente des capacités de puissance industrielle. Ses capacités et ses caractéristiques lui permettent la résolution de problèmes très complexes et de très haut niveau, comme les super-fonctions et les méta-algorithmes. Le système est donc à la hauteur du calcul technique de pointe.